Engagé/e - Uniterra

#Engagée

Adventurous Helena

AVENTUREUSE

Depuis sa jeunesse, Helena Arroyo est une écologiste convaincue. Lorsque l’occasion lui a été offerte de mettre son savoir-faire au service d’un groupe de travail spécial créé par le bureau du vice-président du Guatemala, elle a été ravie. L’équipe avait pour mandat de recueillir des données et d’analyser de nouvelles façons de répondre à la crise des déchets qui affectait la belle région du lac Atitlán, au Guatemala, et qui s’aggravait de jour en jour.


APPRENEZ-EN PLUS SUR LE VOLONTARIAT INTERNATIONAL!


Helena et le groupe de travail ont rapidement compris que cette crise pouvait également constituer une opportunité pour leurs partenaires, principalement des petites et moyennes entreprises et des municipalités.

À ce sujet, Helena déclare : « Nous avons travaillé ensemble pour compiler des données et évaluer la chaîne de valeur des entreprises de gestion des déchets au Guatemala. Depuis, les municipalités et les coopératives transigent avec des entreprises nationales qui, à leur tour, font des affaires avec l’Europe et l’Asie. J’aime que cette initiative ait permis au Guatemala de réduire son empreinte écologique, tout en offrant aux femmes et aux jeunes du secteur de la gestion des déchets des occasions de créer des moyens de subsistance durables pour eux-mêmes et leur famille. »

Après son mandat de six mois au sein du groupe de travail, elle est restée encore six mois  au Guatemala. Parmi les projets qu’elle a pilotés, elle a notamment créé des ateliers d’éco-conception consacrés au recyclage et à la réutilisation des déchets. Ces ateliers ont été offerts au personnel du ministère de la Culture et de plusieurs administrations municipales ainsi qu’à des membres de coopératives de femmes et à des groupes de jeunes afin de les inciter à développer de nouveaux produits de conception écologique. Cette approche, qui favorise le réemploi de ce qui était auparavant considéré comme des matériaux inutiles, a permis de créer un moyen de subsistance pour des  artisanes et artisans et des membres de coopératives.

« Toutes les initiatives du programme Uniterra ont pour objectif le développement de possibilités économiques pour les femmes et les jeunes, et il est très excitant et valorisant de le constater sur le terrain, explique Helena. Par exemple, j’ai visité une coopérative d’artisans joailliers qui intègrent de manière novatrice et créative ce qui était autrefois considéré comme de simples déchets. » Helena sourit et rappelle que « les déchets des uns sont des trésors pour d’autres».

Aujourd’hui de retour chez elle, à Montréal, elle ajoute ceci : « Un des aspects les plus intéressants de l’engagement volontaire avec le programme Uniterra, c’est que je n’ai pas eu à défrayer de coûts. Alors que je réfléchissais à la possibilité de m’engager outre-mer avec Uniterra, j’ai appris que le programme couvre tous mes frais de voyage, de formation et d’hébergement, en plus de m’offrir une allocation durant mon séjour pour mes frais de subsistance. J’ai vécu une expérience extraordinaire. Je la recommande sans réserve à tous ceux et celles qui souhaitent partager leurs savoir-faire et sont prêts à vivre l’aventure d’une vie. »

En partageant son expertise, sa générosité et son esprit d’aventure, Helena incarne parfaitement l’esprit des volontaires qui travaillent avec le programme  Uniterra.

Vous avez des questions ou des commentaires ? N’hésitez pas à communiquer avec un membre de notre équipe. Faites-nous signe ! C’est avec plaisir que nous vous répondrons. engage-e@uniterra.ca


POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PROGRAMME UNITERRA ET SUR LES OFFRES DE VOLONTARIAT ACTUELLEMENT DISPONIBLES, CLIQUER ICI.


Toutes les histoires